Se connecter
   |  Se déconnecter

Le chemin de St Jacques de Compostelle, de Figeac à Cahors par la voie du Célé

NOS POINTS FORTS
  • Départ de Figeac et une journée libre à Rocamadour
  • Séjour avec des étapes de 24km environ
  • Des auberges ou des hôtels
  • Le transport des bagages entre les étapes
  • Une application gratuite GPS de randonnée
Le séjour

Ayant le plaisir de vous proposer un autre parcours dans le cadre de Compostelle, Sud Randos vous présente la « Voie du Célé » qui est une alternative au chemin traditionnel reliant Figeac et Cahors. C’est une opportunité d’appréhender des territoires tellement riches, intéressants par leur histoire et identité. Les territoires qu’on aime beaucoup et qu’on va vous faire découvrir.

Pourquoi?

Là où tend discrètement son bras méandriforme la rivière du Célé, les cités de Figeac et de Cahors sont délicatement et tellement originalement reliées. Cette originalité de la voie ouvre la possibilité de:
– passer par St-Cirq-Lapopie, l’un des Plus Beaux Villages de France perché autour d’un rocher surplomb;
– apprécier des formes géologiques diverses que le temps et la nature ont mutuellement créées, vous verrez la succession de vallée, d’escarpements, de surplombs, de reliefs en vague et de plateau.

Vous emprunterez un autre chemin alternatif caché sous la lumière du chemin de Compostelle traditionnel. Cependant, il mérite une découverte et un intérêt.

Jour 1 : Figeac

Arrivée à Figeac et installation dans votre hébergement
Nuit en B&B

Jour 2 : de Figeac à Espagnac-Sainte-Eulalie

Nous allons continuer l'aventure sur la vallée du Célé : cours d'eau encaissé dont la vallée l'abrite des regards étroites des guides touristiques. Les flancs de vallée s'élèvent à 100-200 mètres d'altitude et forment par la suite un relief vallonné caussade. Ce sont des paysages extraordinairement captivants et "réchauffants le coeur" qui vous entoureront.

Jour 3 : d'Espagnac-Sainte-Eulalie à Sauliac-sur-Célé

Cette fois-ci nous allons bifurquer de la vallée pour découvrir ce que réserve le milieu sur la rive droite. Une multitude de merveilles géomorphologiques vous attendent car on est dans les causses calcaires. Grottes, pechs, combes, escarpements... Et bien sûr le tout est couvert d'une végétation verdoyante.

Jour 4 : de Sauliac-sur-Célé à Tour de Faure

On continue sur le chemin jusqu'à St Cirq Lapopie et on rencontre sur la voie un village qu'on ne peut pas passer de côté.

Tour de Faure se situe près de St Cirq Lapopie .

La commune que vous allez traverser fait partie du dispositif Natura 2000 en tant que la "moyenne vallée du Lot inférieure". Ici, le village privilégie de son emplacement dans le parc régional du Causse de Quercy : formations lacustres du tertiaire, roche calcaire à laquelle le causse doit en partie ses formes diverses, la richesse de ses paysages et de sa topographie.

Jour 5 : de Tour de Faure à Saint-Cirq-Lapopie

Il fait bon de découvrir le village en liberté après une journée de marche et vagabonder dans les différentes ruelles selon vos envies. Classé « Plus Beau Village de France » le village peut vous proposer plus de 13 monuments historiques.

Les ruelles pavées vous mèneront à la Place du Sombral, à la rue de la Pelissaria ou encore à la Maison de la Fourdonne… partout l’architecture médiévale confère à ce village une beauté particulière.

N’oubliez pas le coup d’œil à l’église de Saint-Cirq-Lapopie, dédiée à Saint-Cyr et à Sainte-Juliette. C’est un édifice religieux impressionnant du 15ème siècle avec une histoire fascinante. Un exemple de l’architecture gothique qui ne manquez pas les belles fresques à l’intérieur.

Jour 6 : de Saint-CIrq-Lapopie à Cahors

Sur ce dernier chemin vous allez continuer le long de la vallée du Célé en passant par plusieurs villages rivérains abrités: Bouziès, Pasturat, Arcambal ... N'hésitez pas à y prendre un temps de repos.
A la jonction avec le GR65 de Compostelle la cité de Cadurques vous ouvrira à la fin du chemin. Cette cité est embrassée par les bras du Lot de part et d'autre.

Jour 7 : de Labastide Murat à Vers (24km)


Jour 08 : de Vers à Cahors (18,5km)

Après une petite incursion sur les causses de Cahors, la plupart du chemin longe le Lot. Beaucoup d’entre vous découvriront la batellerie sur cette rivière, peut-être l’occasion de faire du bateau-stop jusqu’à Cahors. À l’arrivée dans la cité des Cadurques vous ferez la jonction avec le GR65, Chemin du Puy.

LE LOT NAVIGABLE

Autrefois navigable d’Entraigues à Aiguillon, le Lot fut déclassé des rivières navigables en 1926. À partir de 1945, l’édification de microcentrales électriques empêcha complètement la navigation. C’est à partir de 1990, avec la création d’écluses, qu’une partie de la rivière (110 km actuellement) est redevenue navigable. Au long de cette étape vous allez longer ou voir quatre écluses


CAHORS DU TEMPS DES GALLO-ROMAINS

Après Uxellodunum, la capitale des Cadurques romanisée fut Divona Cadurcorum, la source sacrée des Cadurques. Elle est devenue Cadurca puis Cahors. On a situé cette divona à la fontaine des Chartreux, résurgence des eaux du Causse de Limogne, non loin du pont Valentré. À partir du Ier siècle, Cahors est une cité opulente avec un pont sur le Lot, un théâtre pouvant accueillir 6500 personnes, des thermes et de luxueuses villas. Cahors exportait ses étoffes de lin et son vin qui existait dès 50 av. J.-C.


Jean XXII

Né à Cahors en 1244, Jean Duèze est élu pape en 1316. Il meurt en 1334 à Avignon. Pendant tout son pontificat, il œuvre pour développer sa ville natale. En 1331, il crée l’Université de Cahors (une des premières de France) avec ses facultés de théologie, médecine, droit et arts et belles-lettres. Ses étudiants avaient les mêmes privilèges que ceux de Paris ou Toulouse. Elle fusionne en 1751 avec celle de Toulouse.

Jour 09 : Fin du séjour à Cahors

Fin du séjour après le petit déjeuner et navette de retour

Randonnée pédestre en itinérance en hôtels et chambres d'hôtes et lodge

7 jours, 6 nuits et 5 jours de marche

Inspiré par la tradition multiséculaire de chemin de Compostelle, ce parcours est une autre opportunité d'appréhender des territoires tellement riches, intéressants par leur histoire et identité. Les territoires qu'on aime beaucoup et qu'on va vous faire découvrir.

Une alternative du parcours Figeac-Cahors qui vous divulgue un autre spectre de paysages, de saveurs et de coutumes, la Voie du Célé est une option à tenter.

Cette voie passe au nord du Lot: là où exhibe discrètement sa silhouette méandriforme la rivière du Célé et qui relie Figeac, Saint-Cirq-Lapopie et ensuite, Cahors.

Ainsi, vous aurez l'opportunité de passer par St-Cirq-Lapopie l'un des Plus Beaux Villages de France perché autour d'un rocher surplomb. Tout au long du chemin vous apprécierez des formes géologiques diverses que le temps et la nature ont mutuellement créées, vous verrez la succession de vallée, d'escarpements, de surplombs, de reliefs en vague et de plateau. Vous emprunterez un autre chemin alternatif caché sous la lumière du chemin de Compostelle traditionnel. Cependant, il mérite une découverte et un intérêt.

ACCUEIL

Le premier jour directement à votre hébergement.

DISPERSION

Notre séjour se termine après le petit déjeuner à Cahors

NIVEAU 2-3 Randonnée moyenne à difficile ponctuellement

La notion de « difficulté » des randonnées est souvent évoquée. Soit via les commentaires que vous nous renvoyez, soit via les accompagnateurs pendant vos séjours.
Il nous parait donc important de faire un point sur le sujet.
L’idée est qu’un randonneur occasionnel puisse facilement estimer la difficulté de la randonnée avant de s’engager :
  • Itinéraire demandant un minimum d’expérience sur sentiers de moyenne montagne généralement bien matérialisés.
  • Un petit entrainement à la marche en montagne peut être nécessaire, notamment pour faire face au dénivelé et à la longueur de la marche.
  • Le sentier n’est pas toujours de bonne qualité et il peut y avoir des passages dans des cailloux, compliquant un peu la marche et la rendant plus pénible.
  • 4 à 6h de marche sur la journée (hors temps de pause)
  • Des chaussures de rando à tige haute et un habillement adapté à la météo est nécessaire.
  • Dénivelée positive comprise entre 500 et 700m : Mieux vaut être en forme, ou être un minimum sportif, mais cela reste tout à fait faisable si vous êtes habitué à un peu d’activité physique, même légère.
  •  Si vous êtes en autonomie, il peut y avoir des passages hors-sentier, mais l’itinéraire reste en général évident.
  • Certains passages peuvent être ponctuellement exposés, et des glissades ou des faux-pas doivent y être évités par une marche prudente.
  • Il faudra éventuellement faire attention à la praticabilité de l’itinéraire en fonction des conditions météo.

HEBERGEMENT

  • Nous avons déniché pour vous, le temps d'une nuit :

Nous avons déniché, au détour du chemin de Compostelle, quelques hébergements qui nous correspondent bien. Vous y serez "comme à la maison". Ceux ci sont principalement situés sur le GR65, et quelquefois un peu en retrait.

  • A quelle heure arriver à votre hébergement ?

Comme vous l'avez compris, vous serez bien souvent accueillis par des particuliers qui prennent le temps d'organiser votre venue. Pour que votre hôte vous réserve son plus beau sourire, n'arrivez pas avant 17h. Merci pour eux.

  • Note importante :

Selon les disponibilités au moment de votre réservation, nous pouvons vous proposer d'autres solutions d'hébergement avec des adaptations de parcours pouvant aller jusqu'à modifier ponctuellement l'itinéraire. Le parcours sera alors recalculé et un transfert pourra alors être nécessaire.

RESTAURATION

Les diners:
Vos repas seront pris à l’hébergement ou bien dans un restaurant à proximité.
Pour cette formule, vous serez en B&B (nuit+petit déjeuner à Figeac et Rocamadour et en ½ pension (nuit + diner + petit déjeuner) sur le reste du séjour.

Les déjeuners:
Vous préparez vous même vos paniers repas pour les pique-niques.

SEJOUR EN AUTONOMIE - FORMULE LIBERTE

Sur ce séjour, vous faites le choix de ne pas être accompagné d’un professionnel. Nous vous conseillons d’être déjà sensibilisé aux randonnées en liberté et d’être équipé de votre propre matériel de sécurité.

Vous effectuez cette randonnée en autonomie. Notre formule « liberté » vous permet de voyager aux dates qui vous conviennent le mieux et sans la contrainte logistique des groupes.
 
Attention : Après le départ, ce circuit s’effectuera sous votre propre responsabilité.
 
Nous vous fournirons toutes les indications nécessaires au bon déroulement de votre randonnée, vous devrez impérativement les suivre. 

DOSSIER DE RANDONNEE

Nous vous proposons un dossier de voyage avec toutes les informations nécessaires à la bonne réalisation de votre séjour : 
  • Un livret-topo guide
  • Des étiquettes bagages
  • Un sac pique-nique par participant 

LA CREDENCIAL

Autrefois, les évêques délivraient aux pèlerins une attestation qui leur permettait de voyager, tout en authentifiant leur condition de pèlerin.

Aujourd'hui, la crédencial en est l'héritière. Elle est destinée aux marcheurs, cyclistes ou cavaliers se rendant à Compostelle. Elle ouvre à un devoir de respect et de tolérance et permet au pèlerin contemporain :
  • d'accéder aux gîtes qui lui sont réservés (la crédencial est obligatoire en Espagne et recommandée en France ainsi que dans les autres pays),
  • d'obtenir la Compostela (certificat de pèlerinage) à son arrivée à Saint-Jacques de Compostelle.
La crédencial constitue également un appréciable souvenir, porte restée ouverte sur un inoubliable périple…

Toutes les crédencials, quelles qu'elles soient, comportent un texte "d'accréditation", qui n'a qu'une valeur symbolique.

La crédencial est nominative, personnelle, valable à vie et sur tous les chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle, dans tous les pays.

Les modèles sont parfois différents, valable en France comme en Espagne. Ils comportent un certain nombre de cases à faire tamponner. En cas de manque de place, il suffit :

  • d'y agrafer une feuille de papier libre,
  • de vous procurer un joli carnet qui servira d'extension,
  • L'essentiel est de toujours conserver la crédencial d'origine sur soi !
La crédencial est délivrée par votre association jacquaire locale ou en faisant appel au service pèlerinage de votre diocèse mais vous pouvez également vous le procurer dans les principales villes-étapes du chemin (informations dans les offices de tourisme). 

GROUPE

Le groupe est constitué par vos soins. A partir d'une personne.

PORTAGE DES BAGAGES

Un véhicule assure le transport de vos bagages d’un hébergement à l’autre pendant votre séjour, vous n’aurez donc pas de sac à porter, sauf toutefois le nécessaire de la journée qui tiendra sans problème dans un petit sac à dos de 30 ou 40 litres.

Nous prenons en charge le transport de 1 bagage par personne pour 13 kg maximum. Le transporteur pourra vous facturer en fin de randonnée un supplément si les bagages sont trop lourds ou trop nombreux.

Les bagages sont à déposer le matin à l'accueil de votre hébergement, vers 8h. Ils seront livrés à votre hébergement suivant entre 17h et 18h30 selon les étapes.

TRANSFERTS INTERNES

Ce séjour peut se faire sans véhicule, en itinérance complète.

Des possibilités de transfert existent entre les étapes : demandez nous à raccourcir ou modifier vos étapes selon vos besoins.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Vous randonnez avec un petit sac à dos de 30 ou 40 litres pour la journée dans lequel vous mettrez vos vêtements de protection, pique-nique de midi, gourde, appareil photo, ...

Ne vous chargez pas trop pour ce voyage ! Avec un peu d’habitude, votre bagage ne devrait pas dépasser 8 -10 kg, tout compris, (bagage transporté + sac de la journée)

Équipement individuel : Le principe des 3 couches permet de gérer toutes les situations pendant la randonnée :
  • Un sous-pull (tee-shirt) à manches courtes ou longues en matière respirante (fibre creuse).
  • Une veste en fourrure polaire chaude.
  • Une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par temps froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable. Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible. Eviter les anoraks trop chauds et encombrants.

En complément pour ne rien oublier : 
  • Chaussures, imperméables et tenant bien aux pieds (chaussures de montagne ou chaussures de marche type "trekking" en cuir ou cuir et Goretex.
  • Une tenue de rechange confortable et une paire de chaussures légères pour l'étape ;
  • Petite pharmacie personnelle (désinfectant, antalgique, élastoplaste, pansements adhésifs, double peau,  plus vos médicaments personnels... ;
  • Pour les pique-niques : un bol plastique type Tupperware ; des couverts ; un gobelet ; un couteau pliant (type opinel) ; une gourde et/ ou une thermos (un litre minimum) ;
  • Une lampe de poche légère (de préférence frontale)
  • Une pochette plastique étanche avec : la Carte Nationale d'Identité ou le Passeport (valide) ; le dépliant de votre assurance reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance) ou votre assurance personnelle ;
  • Argent : dépenses personnelles (boissons en cours de rando, visites...) ;
Facultatif :
  • Un équipement photo ;
  • Une paire de jumelles :
  • Une couverture de survie

DATES ET PRIX

Départs possibles tous les jours à partir du 1 avril jusqu’au 31 octobre (en fonction de la météo).
Budget pour 9 jours / 8 nuits  : 1025€/personne

Options

  • Supplément chambre individuelle : 25€/nuit/personne (selon disponibilité)
  • Nuit supplémentaire en chambre double en B&B : 85€/p
  • Nuit supplémentaire en chambre individuelle en B&B : 105€/p
  • La navette de retour : 60€/p
  • Séjour sans transport de bagage : - 42€/p
  • Dossier papier : + 20€ (pour le groupe)

LE PRIX COMPREND

  • 5 nuits en 1/2 pension
  • 3 nuit en B&B
  • Le transport des bagages
  • Votre roadbook
  • L'application de guidage dédiée d'étape à étape
  • Vos étiquettes bagages (1 par participant)
  • 1 sac pique nique par participant
  • L'organisation et la préparation du séjour
  • Notre assistance pendant toute la durée du séjour

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les assurances

A payer sur place

  • Le diner du premier jour à Figeac
  • Les diners à Rocamadour
  • Les piques niques
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Les taxes de séjour à régler sur place

Assurances

  • Assurance annulation : 3,4% du voyage
  • Assurance frais de recherche, secours, et rapatriement : 2% du voyage
  • Assurance multirisque : annulation, bagages, retard transport, recherche et secours, assistance interruption de séjour : 4,8% du voyage

Toutes nos assurances incluent une extension « épidémies ».

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d’aventure.

Attention, ces contrats s’adressent uniquement aux personnes dont le domicile principal est situé en France et en Europe.

Saisir un commentaire sur ce séjour

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*
*     

Souhaitez vous recevoir les dernière actualités de Sud Randos ? *

DESCRIPTION


L'Histoire de Saint Jacques
Jacques, un des douze apôtres du Christ, est le fils de Zébédée, patron-pêcheur sur le lac de Tibériade, et le frère de Jean le futur évangéliste. Peu après la Pentecôte, où il reçoit le don des langues, il part christianiser la terre d’Espagne. Son discours doit être peu convaincant, puisqu’il revient en Palestine quelques années plus tard, ayant à peine converti à la Foi nouvelle une dizaine d’Ibères. Comme Jacques se montre peu enclin au compromis avec les Juifs traditionalistes comme avec les Romains, parvenant même à convertir ses ennemis, Hérode Agrippa le fait arrêter et décapiter. Ses compagnons embarquent alors sur un vaisseau avec le corps de Jacques et prennent le large pour revenir enterrer leur ami en Terre d’Espagne. Porté par les courants et les vents, le vaisseau s’échoue sur une plage de Galice, près de la ville d’Iria Flavia, actuellement Padrón. La reine du pays, qui porte le joli nom de Louve, contraint ces étrangers à faire des choses moult dangereuses, comme de chasser le dragon, ou d’atteler le char transportant le cercueil à des taureaux sauvages, avant de leur accorder enfin l’autorisation d’enterrer le malheureux à cinq lieues de là. Louve se convertit devant les miracles accomplis. A cette période, sous administration romaine, il est fait interdiction aux chrétiens, sous peine de mort, d’aller honorer les sépultures de leurs martyrs. Alors, peu à peu, la mémoire du tombeau se perd, d’autant que de nombreuses invasions font régner en Hispanie une insécurité permanente : les Wisigoths venus du nord, puis les Maures venus du sud. Huit siècles s’écoulent ainsi, et Jacques repose en paix près du Cap Finisterre. Il repose même tellement que tout le monde en oublie sa tombe.

Bibliographie :
Des livres de photographies aux essais historiques en passant par les récits et les romans, le chemin a inspiré de nombreux auteurs. Voici notre sélection (non exhaustive) qui vous permettra d’aborder le pèlerinage en randonneur averti.
 
Ouvrages généraux :
  • Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle - Bernard BRIAIS, Editions de Borée (octobre 2013), 240 pages. Au travers de photographies, ce beau livre nous fait découvrir ou redécouvrir les beaux sites, les monuments historiques et les sites naturels qui jalonnent les quatre routes historiques du chemin de Saint-Jacques.
  • Mille ans vers Compostelle : l’aventure des pèlerins sur les chemins de Saint-Jacques - Patrick HUCHET, Editions Ouest France - Collection Album (octobre 2012), 204 pages. Cet ouvrage retrace toute l’histoire du pèlerinage de Compostelle, de sa fondation au IXème siècle à sa renaissance au XXème siècle.
  • Compostelle 813-2013, 1200 ans de pèlerinages - Denise PERICARD-MEA et Louis MOLLARET, Editions Sutton - Collection Evocations (mai 2013), 160 pages. Cet ouvrage présente des anecdotes et des témoignages vécus, démontrant l’influence des deux derniers siècles sur l’histoire de Compostelle. Il s’appuie sur une trentaine de récits de pèlerins, du premier connu aux années 1980.
  • Le pèlerin de Compostelle - Paulo COELHO, Editions 84 - Collection J’ai Lu (avril 2009), 256 pages. Dans ce roman, l’auteur, qui a lui-même entreprit le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, restitue dans un style simple et fluide son voyage initiatique comme une expérience universelle. 
Ouvrages plus spécifiques à la route du Puy:
  • Chemins de Saint-Jacques de Compostelle - Frantisek ZVARDON, Editions Signe - Collection EnVol (mars 2013), 432 pages. Cet ouvrage contient de magnifiques photographies des voies au départ du Puy-en-Velay et de Vézelay, et ensuite, du Camino Frances. Sur plus de 5000 km, nous découvrons des paysages dont la beauté coupe le souffle, qui donneront l’envie d’y aller ou qui permettront de s’y replonger.
  • Les chemins de Saint-Jacques dans le Gers - Georges COURTES et Francis ZAPATA, Editions Sud Ouest - Collection Sites et Patrimoine (février 2013), 254 pages. Ce livre recense et décrit le patrimoine jacquaire que le passage des pèlerins a suscité sur le territoire gersois qui est traversé par deux grands chemins menant à Compostelle.
  • Pèlerin express : Les chemins de Compostelle en courant : 1950 km en 40 jours, GR 65 et Camino Frances - Sylvain BAZIN, Editions Outdoor (juillet 2013). Ce récit de voyage raconte le parcours du journaliste Sylvain Bazin sur la Via Podiensis (la route du Puy) et le Camino Frances. 
Les prochains départs

Du 21/07/2024 au 15/10/2024 840,00 € | 15 place(s)

Autres séjours à découvrir