Se connecter
   |  Se déconnecter

Pyrénées: Néouvielle, la ronde des lacs

NOS POINTS FORTS
  • Une découverte complète de la Réserve du Néouvielle
  • Les paysages féériques du massif
  • Une logistique permettant de marcher le sac léger
Le séjour

Un itinéraire accessible aux personnes un tant soit peu habituées à la randonnée, pour vivre une ronde de lacs en lacs, de vallées en vallées, dans un massif unique, lumineux et reposant : la Réserve Naturelle du Néouvielle.

Nous vous convions à entrer dans l’intimité vivante de ces pinèdes d’altitude, à goûter au charme clair des torrents et lacs, bleus ou verts, longs ou ronds, dont le nombre et les couleurs sont à chaque fois un émerveillement. Le Pic de Néouvielle, avec ses 3091m, domine la région tel un château imposant aux tours enneigées. Les murailles qui en descendent de tous côtés, semblent se perdre dans la brume des vallées, enserrant de véritables jardins suspendus, petits coins de paradis où la nature a su agencer roches, plantes et eaux dans une harmonie qui comble les sens. Hermine, isards, marmottes, lagopèdes peuplent les lieux, également survolés par les grands rapaces. Sans aucun doute l’une des plus belles itinérances que nous offre le massif des Pyrénées !

Jour 01 : Lourdes - Barèges - lacs de la Glère

Rendez-vous en gare de Lourdes. Petit transfert à Barèges et début de l'itinéraire en remontant la forêt de l'Ayré et le vaste vallon de la Glère. À 2153m d'altitude, nous atteignons le refuge de la Glère, niché au-dessus du lac homonyme.
Le sac léger, nous pourrons commencer à découvrir les premiers lacs du massif, où se reflètent fièrement les cimes enneigées : lac Det Mail, de la Mourèle, de Mounicot... au bord desquels pelouses d'altitude et rhododendrons ferrugineux se disputent l'espace avec la roche. Puis, retour en direction du refuge pour une nuit face au seigneur des lieux, le Néouvielle (culminant à 3091m d'altitude), et ses longues crêtes granitiques.
Temps de marche : 5 à 6h. Dénivelé : + 900m / - 200m. Temps de transfert : 1h

Jour 02 : Refuge de la Glère - Vallon de Bolou - Barèges

Du refuge, nous prenons de l'altitude, avant de regagner le sauvage et discret vallon de Bolou. La descente se fait au milieu de landes et estives, accompagnés de la délicieuse mélodie du ruisseau de Bolou, que nous longeons en partie.
Puis, l'environnement se fait plus bucolique au niveau du verdoyant Plateau de Lumière. Un véritable jardin des montagnes dans lequel troupeaux et granges d'altitude sont le témoignage d'une vie pastorale bien présente, que nous traversons au milieu de prés d'altitude surplombant la vallée de Luz. La journée s'achève dans un gîte d'étape sympathique, sur les hauteurs de Barèges.
Temps de marche : 5 à 6h. Dénivelé : + 200m / - 900m.

Jour 03 : Pont de la Gaubie - Vallon Dets Coubous - Hourquette d'Aubert - Orédon

Mise en jambe en douceur par le pont de la Gaubie. Au fond de la vallée, le sentier zigzague dans la pente et nous hisse finalement dans le ravissant vallon Dets Coubous. Etangs, lacs, zones humides se succèdent, formant un jardin féérique où se mêlent plantes aquatiques, fleurs de haute-montagne, pins solitaires sculptés par les caprices du temps... Le tout dans une intense palette de couleurs avant que nous ne franchissions la Hourquette (col) d'Aubert à près de 2500m d'altitude. Aussi ravissants soient-ils, les lacs que nous venons de rencontrer sont sans commune mesure avec ceux qui nous attendent de l'autre côté : les lacs d'Aubert et d'Aumar. Il n'en fallait pas moins en effet pour accueillir l'immense reflet du pic de Néouvielle, s'érigeant tel un immense chapiteau couronné de neige. La descente par les laquettes offre
un paysage digne des plus belles cartes postales, avant que nous n'arrivions au refuge d'Orédon (1850m), au bord du lac éponyme. Nuit à Orédon. En juillet et août, possibilité de raccourcir cette étape (de 45min) grâce aux navettes publiques (train touristique) entre les lacs d'Aubert et d'Orédon (environ 3€ aller, 5€ aller/retour en supplément à payer sur place). Sur les dates de juin et septembre, la navette n'est pas ouverte, cette portion doit se faire à pied.
Temps de marche : 5h ou 5h45. Dénivelé : + 1100m / - 350 ou 650m.

Jour 04 : Orédon - Estoudou - Oule

Montée vers le col d'Estoudou (2260m), puis traversée en balcon magnifique vers le lac d'Aumar : la lumière matinale éclaire idéalement le massif du Néouvielle, qui s'offre au regard. Du lac d'Aumar, où une séance photo s'impose, courte montée au col d'Aumar (2381m). Nous basculons ensuite dans un des joyaux du massif : le vallon suspendu d'Estibère, constitué d'innombrables petits lacs, étangs et tourbières, disséminés entre forêts de pins et pâturages. Déambulation féérique au hasard des sentes qui jalonnent le site, dominé de petits sommets, puis descente vers le grand lac de l'Oule. Nuit au gîte-refuge de l'Oule, au bord du lac.
Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 520m / - 550m.

Jour 05 : Oule - Bastan - Campana

La plus belle étape du séjour ? Difficile à dire tant chacune recèle son lot de trésors et d'émerveillements. Mais à n'en pas douter celle d'aujourd'hui peut-être qualifiée de sublime : tandis-que nos pas longent les berges accueillantes de petits lacs émeraudes, au milieu des pelouses et des bosquets de pins, se détache en toile de fond le fier sommet du Néouvielle. Après avoir franchi le col de Bastanet, nous basculons sur l'autre versant pour rejoindre le tout nouveau refuge de Campana, surplombant dignement le lac homonyme et la vallée de Gréziolles. Ceux qui le souhaitent pourront, une fois au refuge, rallonger un peu leur balade jusqu'au splendide lac de Gréziolles, avant de retourner à l'hébergement.
Temps de marche : 4h à 4h30. Dénivelé : + 700m / - 300m.

Jour 06 : Campana - Hourquette Nere - Tournaboup - Lourdes

Pour cette dernière journée de marche, nous revenons quelques minutes sur nos pas de la veille, avant de bifurquer vers la Hourquette de Caderolles. Sous l'œil du bienveillant et majestueux Pic de Bastan, nous atteignons le lac de Port-Bielh, magnifique lac d'altitude. Sans aucun doute l'un des secteurs les plus beaux mais également les plus sauvages du Néouvielle, de par sa position géographique, "loin" des accès routiers. Nous remontons vers la Hourquette Nere, non sans nous retourner pour un dernier au revoir au Pic de Bastan, et à cette multitude de lacs, à nos pieds, pour l'un des plus beaux points de vue de cette semaine ! Une longue et belle descente nous attend ensuite dans le vallon d'Aygues-Cluses, pour rejoindre le parking de Tournaboup. La boucle est bouclée. Un transfert jusqu'à Lourdes pour passer cette dernière soirée, des étoiles plein les yeux, après cette semaine pleine d'émotions et de paysages plus incroyables les uns que les autres...
Temps de marche : 5h à 5h30. Dénivelé : + 450m / - 1200m. Temps de transfert : 45min.

Jour 07 :

Fin du séjour après le petit-déjeuner.

Des éléments indépendants de notre volonté (météo, niveau du groupe, aléa logistique, divers...) peuvent amener notre équipe à modifier le programme. Nous demeurerons attentifs à votre satisfaction mais votre sécurité sera systématiquement privilégiée.
À certaines dates, cet itinéraire pourra être parcouru en sens inverse et sera légèrement modifié.

Séjour randonnée itinérant en boucle hôtels 1*, 2*, gîte et refuges

7 jours - 6 nuits - 5 jours de marche

Un itinéraire accessible aux personnes un tant soit peu habituées à la randonnée, pour vivre une ronde de lacs en lacs, de vallées en vallées, dans un massif unique, lumineux et reposant : la Réserve Naturelle du Néouvielle.

Nous vous convions à entrer dans l'intimité vivante de ces pinèdes d'altitude, à goûter au charme clair des torrents et lacs, bleus ou verts, longs ou ronds, dont le nombre et les couleurs sont à chaque fois un émerveillement. Le Pic de Néouvielle, avec ses 3091m, domine la région tel un château imposant aux tours enneigées. Les murailles qui en descendent de tous côtés, semblent se perdre dans la brume des vallées, enserrant de véritables jardins suspendus, petits coins de paradis où la nature a su agencer roches, plantes et eaux dans une harmonie qui comble les sens. Hermine, isards, marmottes, lagopèdes peuplent les lieux, également survolés par les grands rapaces. Sans aucun doute l'une des plus belles itinérances que nous offre le massif des Pyrénées !

ACCUEIL

À 9h en gare de Lourdes. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec les chaussures de
randonnée à portée de main et la gourde pleine.

EN TRAIN : TGV, train ou train de nuit pour Lourdes, depuis Paris via Bordeaux ou depuis Lyon via Toulouse. Tél SNCF: 36 35. http://www.voyages-sncf.com/

EN AVION :  l'aéroport le plus proche est celui de Tarbes - Lourdes - Pyrénées. De l'aéroport, soit prendre au niveau «Arrivées» de l'aérogare, la ligne de bus n°2 «Maligne des Gaves» (dessert les villes et gares de Tarbes, Lourdes et les stations de montagne d'Argelès-Gazost, Luz Saint-Sauveur et Barèges). http://www.tlp.aeroport.fr/
Soit prendre un taxi (entre 20 et 30€) jusqu'à la gare.
Possibilité également de venir via l'aéroport de Pau-Uzein. Une ligne de bus à 1 € relie l'aéroport à la gare de Pau : ligne "Proxilis 20", arrêt Idelis à droite en sortant de l'aérogare; départs indicatifs de 7h40 à 19h45 toutes les heures (30 min. de trajet).
http://www.pau.aeroport.fr/
Sinon taxi de l'aéroport à la gare de Pau, compter environ 20 €.
De là, train TER (35 min. de trajet) jusqu'à la gare de Lourdes.

EN VOITURE : Lourdes est accessible de Bordeaux, Toulouse ou Hendaye par l'autoroute A64-Sortie n°12. Après la sortie d'autoroute, suivre la nationale N21 sur 15 kms environ, jusqu'à Lourdes. Accès également possible par routes nationales.

PARKING Parking, non gardé, situé en contrebas du rond-point situé devant la gare.
Parking, non gardé, à droite sur l'avenue St Joseph, environ 200m après avoir laissé la gare à main gauche.
Éventuellement parking possible aux hôtels indiqués pour une arrivée la veille (à convenir
avec l'hôtelier et uniquement si vous y dormez).

Adresse d'hébergement à proximité du point de rendez-vous :
Hôtel** Lutetia ( http://www.lutetialourdes.fr/index.html), 19 av. de la gare à Lourdes.
Parking selon disponibilité. Tél : 05 62 94 22 85. Mail : info@lutetialourdes.fr
Hôtel*** Beau Séjour ( http://www.hotel-beausejour.com/fr/index.php#index.php), 16 av.
de la gare à Lourdes. Parking gratuit sécurisé dans le parc de l'hôtel; sur demande (en
supplément) possibilité de prise en charge à l'aéroport avec navette privée de l'hôtel. Tél : 05
62 94 38 18. Mail : reservation@hotel-beausejour.com

DISPERSION

Dispersion après le petit-déjeuner à Lourdes.

FORMALITES

Carte d'identité ou passeport en cours de validité. N'oubliez pas dans votre sac à dos le contrat d'assistance-rapatriement.

NIVEAU

4 à 6h de marche par jour avec des dénivelés positifs de 200 à 1100m. Séjour en haute-montagne avec des portions sur terrains rocailleux et hors-sentier : une bonne condition physique est nécessaire et une habitude de ce type de terrain est recommandée, dans votre intérêt et plaisir personnel mais également afin d'assurer un bon déroulé du séjour pour la totalité du groupe.

HEBERGEMENT

4 nuits en refuge de montagne gardés en dortoirs, 1 nuit dans un centre de vacances
convivial en chambres à partager, et 1 nuit en hôtel en chambre double ou twin.

Repas : Dîners montagnards adaptés à la randonnée, agrémentés de quelques spécialités locales et
produits du terroir. Nous pique-niquerons le midi.

TRANSFERTS INTERNES

 En fonction des effectifs, les transferts sont effectués en bus, minibus ou taxis.

PORTAGE DES BAGAGES

Vous ne porterez que vos affaires de la journée ; vos bagages seront transportés en véhicule par nos soins sauf à l'hébergement du J1 et du J5.

GROUPE

Départ garanti à partir de : 5 personnes.

Groupe limité, à 15 personnes (environ).

ENCADREMENT

Par un accompagnateur en haute montagne diplômé d'état et spécialiste de la région.

MATERIEL FOURNI

Le guide est équipé d'une pharmacie de premiers secours mais qui n'est pas destinée à subvenir à vos besoins pour de petits aléas.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Pour le haut du corps : quelle que soit la région ou la saison, le principe des 3 couches respirantes (Tee-shirts - pull ou veste chaude - surveste imperméable/coupe-vent) permet de répondre à la plupart des situations.
Opter pour des vêtements qui sèchent rapidement -fibres synthétiques- et proscrire le coton (séchage trop lent => inconfortable). La laine est une fibre naturelle qui possède aussi d'excellentes qualités et qui, grâce aux nouveaux procédés de fabrication, connaît un retour en force dans la confection des vêtements Outdoor.
Pensez à vous couvrir avant d'avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d'avoir trop chaud : la sueur est l'ennemi du randonneur -surtout en hiver- car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés. Proscrire les anoraks, qui peuvent transformer une agréable randonnée en véritable calvaire !
Pour le bas du corps : shorts et pantalons en toile solide, en matière synthétique, permettent aussi un séchage rapide et procurent donc plus de confort.
Apportez un soin particulier au choix des chaussettes : prenez des chaussettes de randonnée, renforcées (solidité) et à coutures plates (pour éviter les ampoules). En hiver, choisissez des chaussettes chaudes. Dans ce domaine aussi, proscrire le coton.

LES BAGAGES Pour votre séjour, prévoyez :

  • 1 sac de voyage par personne (ou valise à roulette). Ne prenez pas un bagage trop volumineux afin d'éviter des soucis d'encombrement du bus ou d'organisation logistique.

Sur les séjours itinérants ou semi-itinérants, limitez également le poids à 10-12 kgs, car l'accès malaisé à certains hébergements pourrait compromettre la livraison des bagages.
Evitez absolument d'y laisser des objets fragiles et/ou de valeur.

  • 1 sac à dos de 35-40 litres environ, avec ceinture ventrale et un dos bien aéré pour votre confort

 

LES VETEMENTS

  • 1 chapeau, ou casquette, ou foulard
  • 1 bonnet, ou bandeau en polaire et/ou un tour de cou
  • 1 paire de gants chauds
  • des tee-shirts en matière respirante à manches courtes (1 tous les 2-3 jours) et 1 ou 2 à manches longues
  • 1 veste chaude type polaire (voire déperlante type "softshell") ou type "primaloft" (chaud et compressible)
  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type "gore-tex" avec capuche
  • 1 pantalon de trekking solide et déperlant
  • 1 short ou short 3/4, confortable et solide
  • des sous-vêtements
  • 1 maillot de bain et 1 serviette qui sèche rapidement (facultatif en vue d'éventuelles baignades)
  • des chaussettes de randonnée (au moins 1 paire tous les 2 jours) à bouclettes, en synthétique et/ou en laine
  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type "Vibram". À éprouver impérativement avant votre séjour.
  • 1 paire de guêtres (facultatif)
  • des vêtements et chaussures confortables pour le soir

 

LE MATERIEL A EMPORTER

  • 1 grand sac plastique à glisser dans votre sac à dos afin de protéger vos affaires des intempéries et/ou 1 sur-sac
  • 1 pochette étanche avec : votre contrat d'assistance, vos papiers d'identité, carte vitale et tout autre document mentionné dans la rubrique formalités
  • 1 parapluie solide et léger (facultatif mais très utile en cas de pluie)
  • 1 paire de bâtons (facultatif)
  • 1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité (protection niveau 3) couvrant bien les côtés + crème solaire avec un bon indice de protection et écran labial (le tout systématiquement dans le sac à dos)
  • 1 gourde isotherme ou aluminium de 1,5 litre mini ou gourde souple type Platypus (déconseillée en hiver) ou une simple bouteille en plastique
  • 1 petit thermos 50 cl (facultatif et surtout utile en hiver si vous souhaitez amener thé, café...)
  • 1 gobelet plastique ou aluminium avec anse isolée
  • 1 couteau de poche pliant (type Opinel)
  • pour le pique-nique : couverts et 1 boîte plastique de 0,5 litre minimum type Tuperwear (impératif même s'il peut arriver qu'elle ne serve pas)
  • nécessaire de toilette et 1 serviette qui sèche rapidement (privilégiez l'indispensable, les petites contenances, du savon écologique...)
  • boules Quiès ou tampons Ear (contre les ronflements de voisinage ou autres nuisances sonores)
  • 1 drap-sac dit aussi "sac à viande", pour nuit(s) en dortoir (gîte et/ou refuge)
  • des mouchoirs
  • du papier toilette
  • 1 briquet (attention à ne pas provoquer d'incendie ; à n'utiliser qu'en cas de nécessité et avec un maximum de précautions)
  • 1 frontale ou lampe de poche + couverture de survie : à mettre systématiquement dans le sac à dos, un retard imprévu suite à un incident peut subvenir même au cours d'une randonnée facile
  • des lunettes de rechange (si vous portez des lunettes de vue)
  • appareil photo, jumelles, matériel de peinture... (facultatif)

 

LA PHARMACIE Prévenez le guide de toute maladie, traitement ou autre allergie qui pourraient compliquer une prise en charge médicale en cas d'incident, ou tout malaise éventuel qui pourrait vous arriver en cours de randonnée

  • vos médicaments habituels
  • médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
  • médicaments contre les troubles digestifs
  • pastilles contre le mal de gorge
  • bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 5 ou 8 cm de large x 2,5 m.
  • pansements type Steri-Strip
  • jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
  • double peau (type Compeed ou SOS ampoules)
  • pince à épiler
  • petits ciseaux
  • vitamine C
  • pince à échardes
  • gel désinfectant utile pour se laver/désinfecter les mains (type "Stérilium gel")

Idées sympas :
N'hésitez pas à amener une spécialité de votre région pour la partager avec le groupe.
Au début du séjour, vous pouvez confectionner une caisse commune qui servira aux pots et achats de groupe.

DATES ET PRIX

Budget par personne:

Date de début
Date de finprix
30/06/202406/07/2024890 euros
07/07/202413/07/2024890 euros
14/07/202420/07/2024890 euros
21/07/202427/07/2024890 euros
28/07/202403/08/2024890 euros
04/08/202410/08/2024890 euros
11/08/202417/08/2024890 euros
18/08/202424/08/2024890 euros
01/09/202407/09/2024855 euros
08/09/202414/09/2024855 euros
15/09/202421/09/2024855 euros

LE PRIX COMPREND

  • 6 nuits en demi-pension (du dîner du jour 1 au petit-déjeuner du jour 7),
  • les pique-niques du midi du jour 1 au jour 6,
  • l'encadrement par un accompagnateur diplômé,
  • les transferts depuis le point de rendez-vous jusqu'à la dispersion le dernier jour.

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les boissons en dehors des repas,
  • la douche chaude au refuge de Campana (3€),
  • la navette optionnelle (train touristique) entre Orédon et Aubert,
  • l'assurance

Assurances

  • Assurance annulation : 3,4% du voyage
  • Assurance frais de recherche, secours, et rapatriement : 2% du voyage
  • Assurance multirisque : annulation, bagages, retard transport, recherche et secours, assistance interruption de séjour : 4,8% du voyage

Toutes nos assurances incluent une extension « épidémies ».

Pour ce voyage, nous vous recommandons notre assurance multirisque, spécialement étudiée pour le voyage d’aventure.

Attention, ces contrats s’adressent uniquement aux personnes dont le domicile principal est situé en France et en Europe.

FORMALITES

Carte d'identité ou passeport en cours de validité. N'oubliez pas dans votre sac à dos le contrat d'assistance-rapatriement.

Saisir un commentaire sur ce séjour

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
*
*     

DESCRIPTION

INFOS REGION

CAUTERETS - LE PONT D'ESPAGNE, LE VIGNEMALE

Du Vignemale au lac de Gaube, du Pont d’Espagne à la vallée du Lutour, Cauterets jouit d’un
environnement exceptionnel qui contribue à sa renommée. Cette station village, située au
cœur du Parc National des Pyrénées, est aussi connue pour les vertus de ses eaux thermales et l’excellent enneigement de son domaine skiable.
Les contemplatifs profiteront des remontées mécaniques pour rejoindre les hauteurs de Cauterets et admirer les plus grands sommets pyrénéens. De là, ils pourront descendre vers le lac d’Ilhéou et observer la furtive hermine ou quelques marmottes se prélassant au soleil.
Autre invitation, le sentier des cascades, depuis la Raillère, permet d’admirer de nombreuses chutes d’eau. Les randonneurs un peu entraînés partiront du Pont d’Espagne vers le refuge Wallon ou en direction du lac de gaube et des Oulettes de Gaube pour arriver au pied du Vignemale… et de l’un de ses trois glaciers. Les sportifs, quant à eux, ne manqueront pas de gravir, avec la prudence qui s’impose, les pentes de l’Ardiden (2988 m) ou de la Grande Fâche (3006 m).
Nichée dans le cirque du Lys, la station de ski alpin de Cauterets bénéficie d’une exposition plein Est qui garantit de la neige pendant tout l’hiver… jusqu’à fin avril. Le domaine comprend 32 kms de pistes, de 1730 m 2450 m d’altitude, et un Freestyle Park. Un peu plus loin, au Pont d’Espagne, c’est la montagne authentique qui attend l’amateur de ski de fond avec un parcours de 36,5 kms, répartis en cinq boucles. Quelques pistes de ski alpin et une piste de luge offrent d’autres sensations. Et bien sûr, chacun peut réveiller son côté trappeur en pratiquant la raquette à neige dans l’ambiance vivifiante de sublimes paysages nordiques !
La Réserve Naturelle du Néouvielle :

La Réserve Naturelle du Néouvielle, créée en 1935 sur une enclave de la commune de Vielle-Aure dans les Hautes Pyrénées, s'étend sur 2300 ha.
Sur sa partie occidentale, elle jouxte le Parc National des Pyrénées, formant une extension de ce dernier.
Le massif du Néouvielle est un secteur lumineux, qui jouit d'un microclimat relativement ensoleillé.
Montagne granitique, le Néouvielle culmine à 3091 m. Son glacier a maintenant disparu, et il ne subsiste plus durant l'été, que quelques neiges éternelles qui se mirent dans les eaux émeraudes ou turquoises de ses innombrables lacs.
C'est un lieu particulièrement agréable pour la randonnée, qui permet de découvrir des vallons uniques, d'une richesse naturelle exceptionnelle ; la réserve ne compte pas moins de 1000 espèces de plantes, dont une quinzaine protégées au plan national, autant d'invertébrés, et une centaine de vertébrés...
Les paysages caractéristiques se composent de lacs, parfois entourés de pins à crochets, avec des sommets enneigés en arrière plan, mais aussi de pelouses, landes et éboulis. À chaque instant, c'est un nouvel émerveillement qui saisit le randonneur.

LE CIRQUE DE TROUMOUSE
Non loin de Gavarnie, se trouve un autre amphithéâtre accessible depuis Héas qui, sans avoir la renommée de son célèbre voisin, s’enorgueillit néanmoins d’être l’un des plus vastes cirques d’Europe. Au Quaternaire, les glaciers et l’eau ont sculpté ses parois dont certaines atteignent plus de mille mètres de hauteur. Troumouse, c’est l’un des fleurons du Parc National des Pyrénées : une immense arène de 11 km de circonférence et de 4 km de diamètre !
Le point culminant de cette enceinte circulaire parfaite se nomme le Pic de la Munia. Avec ses 3132 m, il domine très légèrement ses congénères.
Sous le Pic de Troumouse une curiosité géologique attire l’œil : un duo de monolithes calcaires d’une quarantaine de mètres de haut, dénommé les « Deux sœurs ».
Depuis la cabane, à 2120 m d’altitude, s’étendent les vastes prairies du cirque, parcoures par de petits ruisseaux qui se jettent dans les lacs des Aires. La tradition pastorale y est encore bien présente et les troupeaux de vaches et de brebis trouvent là une nourriture riche et abondante.
La randonnée se poursuit en direction des lacs jusqu’à la vierge de Troumouse qui offre assurément, après une courte montée, la meilleure vue sur le cirque. Elle fut édifiée en 1900, pour « protéger » les pâtres des dangers de la montagne.

LE CIRQUE DE GAVARNIE
Mondialement connu, le cirque de Gavarnie est un grand site pyrénéen.
Cette muraille calcaire constituée de plusieurs gradins est couronnée de sommets prestigieux dépassant les 3000 mètres, tel le Taillon ou le Marboré.
La grande cascade, haute de plus de 400 mètres, est la septième au monde.
De tous temps, Gavarnie a attiré nombre de poètes, peintres, aventuriers et autres amoureux de la nature.
Même si le sentier menant au fond du cirque est particulièrement fréquenté durant la période estivale, le site n'en demeure pas moins incontournable, d'autant que de nombreux « chemins de traverses », que nous vous ferons découvrir, permettent d'admirer le cirque sous ses plus beaux aspects.
Le voisin cirque de Troumouse mérite également le détour ; les dénivelés du cirque sont certes plus modestes, mais la circonférence est particulièrement importante.

LE VAL D'AZUN
Situé dans les Hautes-Pyrénées, en amont d'Argelès-Gazost, le Val d'Azun a sa porte d'entrée au niveau du petit village d'Arras-en-Lavedan ; sur cette vallée adjacente à la vallée des gaves, les villages s'échelonnent entre 600 et 900 mètres d'altitude.
Excentré et peu visible si l'on ne prend pas soin d'emprunter la route du col du Soulor, le long de laquelle se situent la majorité des villages, le Val d'Azun a su rester préservé.
La plupart des villages possèdent encore des maisons typiques, avec une certaine homogénéité architecturale.
Des petits moulins à eau égayent certaines portions de randonnées, ainsi que les granges et bergeries, nombreuses, qui sont disséminées dans les estives et les vertes pairies entourées de bosquets. Les forêts, hêtraies-sapinières, abritent une faune riche ; chevreuils, sangliers, grand tétras, pic noir, martre... peuplent les lieux.
Cette zone de moyenne montagne, dominée tout de même par le remarquable pic du Gabizos (2692 mètres), est au cœur de la zone périphérique du Parc National des Pyrénées.
La flore, particulièrement riche, offre au printemps et au début de l'été un fantastique spectacle multicolore, aux senteurs remarquables.
Le Desman des Pyrénées, caractéristique de la chaîne, est présent dans nombre de torrents.
Plus au nord, en s'approchant de la chaîne centrale, on pénètre dans le Parc National des Pyrénées. La forêt fait petit à petit place aux pins à crochets éparpillés dans les estives, où l'on peut observer isards, marmottes, et plus discrets, lagopèdes alpins, hermines...
Vautours fauves, gypaètes barbus, aigle royal, faucon crécerelle survolent aussi le secteur.
Plus haut, c'est le domaine de la haute-montagne, où le granit et les glaciers du Balaïtous, le « 3000 » le plus occidental d'Europe, règnent en maître.
Fier, sauvage et difficilement accessible, constitué de nombreux vallons et arêtes déchiquetées, le Balaïtous, du haut de ses 3144 mètres, est le point culminant de la vallée.
Véritable havre de paix à la nature préservée, le Val d'Azun, vous l'avez deviné, est un paradis pour la randonnée, idéal pour prendre un grand bol d'air pur ou découvrir la montagne. Que ce soit dans les petits villages à l'architecture préservée ou dans les coins de forêt et de montagne sauvages, mille et un trésors sont à découvrir.

US ET COUTUMES
Cauterets, ville thermale des Hautes-Pyrénées
Bienfaisantes et relaxantes, les eaux de Cauterets sont appréciées depuis l’époque gallo-romaine. Naturellement chaudes et soufrées, elles sont souveraines pour le traitement de la rhumatologie et des voies respiratoires chez l’adulte et l’enfant. Au 19ième siècle, le thermalisme, conjugué au romantisme, attire de nombreuses personnalités : la Reine Hortense, Chateaubriand, Lamartine, Victor Hugo…
Aujourd’hui, le thermoludisme vient compléter les vertus de l’hydrothérapie. Station climatique, Cauterets est aussi apprécié pour la qualité de son air balsamique.

Les granges foraines (l’adjectif forain signifie ici à « l’écart de »)
Relai entre la ferme et les hauts pâturages, les granges foraines contribuent au charme de nos paysages. Particulièrement présent dans les Hautes-Pyrénées, ce bâti traditionnel participe au charme des randonnées proposées par la Balaguère.
Souvent situées en moyenne montagne, elles accueillent les troupeaux dès que l’herbe reverdit. Sa vocation est double : stocker le foin récolté durant l’été et abriter les animaux.
Le berger loge au rez-de-chaussée.
En pays de montagne, comme dans les vallées de Luz, de Barèges ou de Gavarnie l’implantation des granges prend un caractère bien particulier afin de se prémunir des dégâts des avalanches. Ainsi, sont-elles en partie encastrées dans le sol avec une seule pente de toit. Parfois aussi, la construction de véritables étraves de pierres sur l’amont permet de détourner la coulée de neige.
Les prochains départs

Du 30/06/2024 au 06/07/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 07/07/2024 au 13/07/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 14/07/2024 au 20/07/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 21/07/2024 au 27/07/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 28/07/2024 au 03/08/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 04/08/2024 au 10/08/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 11/08/2024 au 17/08/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 18/08/2024 au 24/08/2024 890,00 € | 15 place(s)

Du 01/09/2024 au 07/09/2024 855,00 € | 15 place(s)

Du 08/09/2024 au 14/09/2024 855,00 € | 15 place(s)

Du 15/09/2024 au 21/09/2024 855,00 € | 15 place(s)

Autres séjours à découvrir